Mes dernières chroniques

Mes dernières chroniques

jeudi 23 juin 2016

Gardiens des Cités perdues, tome 4 : Les Invisibles

Auteur : Shannon Messenger
Traducteur : Mathilde Bouhon
 Edition : Lumen
ISBN : 2371020788
Pages : 656 pages
Prix : 15.00 euros


RÉSUMÉ

Vous rêvez de visiter l'Atlantide ou la mysthique cité de Shangri-la ?
Suivez le guide !

Finis les cours à Foxfire et les messages énigmatiques envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin la mystérieuse organisation clandestine qui lui a fait voir le jour ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.

Pour comprendre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, préparer l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, et affronter la menace grandissante que représentent les ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses camarades et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! D’autant que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…

MON AVIS


Alors que Sophie, Fitz, Biana, Dex, Keefe ainsi qu'un invité surprise, rejoignent les rangs du Cygne Noir, une épidémie s'étend sur les territoires neutres affectant, un à un, les gnomes. Pire encore, le conseil semble savoir de quoi il retourne et n'en a averti personne. Nos protagonistes vont donc devoir eux-mêmes mener l'enquête défiant toutes les lois des elfes et relevant les défis les plus fous. Leurs investigations les mèneront jusqu'à Exilium : l'école où il ne faut surtout jamais mettre les pieds ! Ils s'autobanniront et, pour couronner le tout, les morts reviendront à la vie, enfin de façon métaphorique bien entendu.

Fidèle à la série, ce tome 4 nous en dévoile toujours un peu plus sur le passé de Sophie, sur le Cygne Noir ainsi que sur les intentions malveillantes des Invisibles. Bien que l'on s'y attende parfois, on découvre des traîtres dans les rangs et certains sont contraints de prendre des décisions des plus difficiles. Keefe est malmené de but en blanc et on perd à grand regret son humour qu'on aimait tant. Il y a également certaines images de notre société comme le "chacun pour soi" d'Exilium où le "mieux gouverner par la peur" auxquelles l'auteur apporte des solutions dignes de ce nom. On découvre également de nouveaux personnages qui viennent se joindre à la bataille, comme les jumeaux Tam et Lihn auxquels on s'attache rapidement.

Il y a par ailleurs quelque chose qui me pousse à vouloir intégrer l'histoire coûte que coûte : c'est l'amour que dégagent nos personnages. Ils s'aiment, se soutiennent, s'entraident jusque dans la mort, se sautent au cou, se disent des "je t'aime" et j'en passe... C'est un sentiment d'affection qu'il me manque énormément dans mon quotidien, ma sensibilité en étant la cause principale, et parfois, souvent même, je rêve d'être cette petite fille que l'on protège et que l'on rassure quoiqu'il advienne.

Ce quatrième tome et cette série, de façon générale, sont une véritable réussite et je sens que le temps va me paraître bien long en attendant la sortie du cinquième tome. L'auteur sait maintenir le suspense et le plaisir. Je n'ai noté aucun point négatif.



CITATION

"— Je sais. Mais les mots blessent plus que les étoiles gobelines."


POUR EN SAVOIR UN PEU PLUS

Vous pouvez consulter ma chronique du tome I en cliquant sur l'image ci-dessous :


http://livresse-des-lettres.blogspot.fr/2016/01/gardiens-des-cites-perdues-tome-1.html http://livresse-des-lettres.blogspot.fr/2016/05/gardiens-des-cites-perdues-tome-2-exil.html http://livresse-des-lettres.blogspot.fr/2016/06/gardiens-des-cites-perdues-tome-3-le.html



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

^^ :-3 :D :p :-* :-} :-~ :-] :( ;) O_o :-! :-= :-o :)